Ladoré

Diffuseur de bonne humeur!

Bienvenue!

L’INCROYABLE NOËL DE LA FAMILLE EN OR

La proposition est arrivée comme un cadeau de Noël en avance. Yann Zitouni, le producteur et animateur de l’émission Paradiso sur RTS La Première, avait vu et aimé notre spectacle « Une Famille en Or », en juin dernier au Bicubic. Il ouvrait donc les portes du studio 15 aux choeurs Ladoré et l’Annonciade, à l’occasion d’une émission spéciale pour les fêtes de fin d’année. Une heure de notre concert à enregistrer en public, un lundi soir de novembre. Quelle opportunité !

Il a fallu s’organiser à la hâte, mais la grande famille « Lannonciadoré » s’est rendue à la Sallaz in corpore : 70 choristes de tous les âges, accompagnés de leurs trois fidèles musiciens et, bien entendu, de leur directeur Fabien Volery. Nous formions une marée noire, orange et turquoise que les journalistes qui passaient regardaient avec curiosité. Il y avait cette tension, cette effervescence d’avant-concert.

La voix au premier plan

Pour moi, la radio est un quotidien et je jouais à domicile. Mais peu importe que l’on connaisse ses rouages ou non, sa magie opère à chaque fois. Et j’ai senti que mes amis chanteurs, adultes et enfants, étaient dans le même état : à la fois heureux, émus et impressionnés.
La radio, c’est la voix au premier plan ! A chaque auditeur de se faire ses propres images. Pourquoi ne pas laisser tomber nos mises en mouvement habituelles pour se concentrer sur la musique seule, alors ? L’énergie que nous aurions fait passer n’aurait pas été la même que sur scène. Car la radio dévoile plutôt qu’elle ne masque les petits travers : on y entend chaque fausse note, chaque voix qui ressort, chaque baisse de régime.

Alors oui, il fallait répondre aux contraintes techniques, s’adapter à l’espace restreint… Et puis, diffusion différée oblige, faire semblant d’être le soir de Noël, ne pas pouffer quand l’animateur évoque le réveillon. Mais l’émotion était bien là, le public réceptif, et j’ai ressenti une concentration particulière chez les choristes, une cohésion plus forte que jamais. Nous n’avions qu’une seule prise d’une heure et au dernier signe du chef, il fallait rendre l’antenne, ou du moins faire comme si. Nous en avions presque oublié que l’on n’était pas en direct.

Un cadeau sur les ondes

On ressent toujours de la nostalgie lorsqu’un spectacle se termine. Paradiso nous a permis non seulement de prolonger la « Famille en Or », mais aussi de lui offrir un nouvel écho, un écrin sur les ondes. Une belle manière aussi de lui dire au revoir.

Nous avons enregistré les extraits de ce spectacle comme un emballe un présent, pour notre public et pour tous ceux qui nous auront découvert sur La Première : avec tout le soin et l’amour possible, mais aussi l’espoir qu’il plaira à son destinataire.

 

L’émission du 24.12 est à réécouter sur www.rts.ch/paradiso (elle est aussi en lien sur le site A Cœur Joie)
paradiso